Qui est Alexander Berzin ?

Alexander Berzin est né en 1944 et a grandi dans l’état de New Jersey, aux États-Unis. Il a commencé à étudier le bouddhisme en 1962 aux universités de Rutgers puis de Princeton, et a reçu son doctorat en philosophie (PhD) en 1972, à l’université de Harvard, conjointement dans les départements associés de Sanskrit et d’Études indiennes et de Langues d’Extrême-Orient (chinois). Inspiré par le processus de transmission du bouddhisme d’une civilisation d’Asie à l’autre, et par la façon dont il fut traduit et adopté, son centre d’intérêt a porté, depuis lors, sur la manière d’établir des ponts entre les cultures occidentales modernes et les cultures bouddhistes traditionnelles.

Le professeur Berzin a résidé en Inde pendant vingt-neuf ans, d’abord en tant que boursier de la fondation Fulbright puis comme co-fondateur du Bureau de Traduction à la Library of Tibetan Works & Archives de Dharamsala. Pendant son séjour en Inde, il approfondit ses études auprès de maîtres des quatre traditions du bouddhisme tibétain ; toutefois, ses maîtres privilégiés ont été Sa Sainteté le Dalaï-Lama, Tsenzhab Serkong Rinpoché, et Guéshé Ngawang Dhargyey. Pratiquant sous leur autorité, il s’est acquitté des principales retraites méditatives de la tradition Guéloug. 

Depuis 1980, le professeur Berzin a parcouru le monde, donnant des conférences sur le bouddhisme dans des universités et des centres bouddhistes de plus de soixante-dix pays. Il fut l’un des tout premiers à enseigner le bouddhisme dans la plus grande partie du monde communiste, à travers l’Amérique latine et de nombreuses contrées d’Afrique. Tout au long de ses voyages, il n’a eu de cesse de systématiquement démystifier le bouddhisme et de démontrer l’application pratique de ses enseignements dans la vie de tous les jours.

Auteur et traducteur prolifique, le professeur Berzin a publié dix-sept livres parmi lesquels Relating to a spiritual teacher (« Entretenir une relation avec un maître spirituel »), Taking the Kalachakra Initiation (« Prendre l’initiation de Kalachakra »), Developing Balanced Sensitivity (« Développer une sensibilité équilibrée »), et, avec S. S. le Dalaï-Lama, The Gelug-Kagyu Tradition of Mahamudra (« La tradition du Mahamudra selon les écoles guéloug et kagyu »).

Fin 1998, le professeur Berzin est revenu à l’Ouest avec environ trente mille pages manuscrites non publiées de livres et d’articles, ainsi que de traductions en préparation, de transcriptions d’enseignements de grands maîtres qu’il avait traduits, et de notes sur tous les enseignements qu’il avait reçus de ces maîtres. Convaincu du bénéfice que les autres pourraient tirer de ces matériaux, et déterminé à ce qu’ils ne soient pas perdus, il les a réunis sous l’appellation de « Berzin Archives » (Archives Berzin) et s’est installé à Berlin en Allemagne. C’est là, avec les encouragements de S. S. le Dalaï-Lama, qu’il s’est décidé à rendre ce vaste matériel disponible pour le monde gratuitement sur Internet, dans le plus de langues possibles.

C’est ainsi que le site des Berzin Archives a été mis en ligne en décembre 2001. Il s’est augmenté des conférences en cours que le professeur Berzin donne. Il est maintenant consultable dans vingt-et-une langues. Pour nombre d’entre elles, en particulier six des langues du monde islamique, il s’agit d’un travail novateur dans ce domaine. La version actuelle du site Internet constitue l’engagement de toute une vie du professeur Berzin pour établir des ponts entre le monde bouddhiste traditionnel et le monde moderne. En servant de guide aux enseignements pour leur faire emprunter ces passerelles, et en démontrant leur pertinence avec la vie moderne, sa vision était, et continue d’être, qu’elles aideraient à apporter au monde un équilibre émotionnel.