Cinq principes bouddhiques pour aider à la gestion d’une entreprise

On associe souvent le bouddhisme à la méditation. Mais ce dernier fournit également de multiples aperçus sur des modes de pensée applicables à n’importe quel domaine. Examinons quelques uns des principes bouddhiques utiles pour gérer un projet ou une entreprise.

Définir le but

Le bouddhisme insiste grandement sur le fait d’avoir une compréhension claire du but et de la direction à suivre avant de s’impliquer dans la pratique bouddhique. L’objectif c’est d’arriver à se débarrasser complètement de nos émotions perturbatrices et de réaliser le plein potentiel de notre esprit et de notre cœur. Le stade final est appelé « illumination ».

De manière similaire, quand on démarre un projet ou une entreprise, il est crucial de définir l’objectif. Est-ce le profit ? Est-ce de créer et de promouvoir certaines valeurs pour les clients ou de résoudre certains des difficiles problèmes qu’ils rencontrent ? Plus l’objectif est précis, et plus l’itinéraire à suivre pour y parvenir est facile, et plus grande la probabilité de l’atteindre.

Se conformer au principe de causalité

Une fois le but défini, on doit déterminer les causes qui y conduiront. Pour ce qui est de l’illumination, les causes consistent à mettre un terme à nos comportements destructeurs et à entraîner les bonnes qualités de notre esprit, en se familiarisant avec des manières constructives et réalistes de percevoir le monde et de s’y confronter.

Dans le cas d’un projet d’entreprise, nous devons faire usage de la logique pour définir les causes qui nous mèneront vers l’objectif final. Le processus est identique à celui de la rétro-ingénierie ou rétroconception. On commence par remonter la chaîne logique des actions qui conduiront à un objectif précis. Cette façon de procéder aide à définir les étapes nécessaires pour atteindre le but et fournit une bonne base pour établir la feuille de route du projet.

Faire montre de compassion dans la solution proposée au client

La compassion est l’un des principes les plus importants du bouddhisme. Selon les enseignements du Bouddha :

La compassion est le souhait que les autres soient débarrassés de leurs souffrances.

Qu’est-ce que cela a à voir avec le monde des affaires ? Une entreprise propose une solution au problème d’un client. Si la solution proposée par l’entreprise est meilleure que d’autres solutions existantes, elle gagne la course de la compétition. C’est pourquoi comprendre le problème auquel d’éventuels clients sont confrontés et avoir une attitude empathique à leur égard est crucial. Nous devons identifier et garder à l’esprit le problème que notre public-cible rencontre sur sa route, et, sur la base de cette compréhension, nous devons essayer de résoudre ce problème de la meilleure façon possible. La compassion est le fondement d’une entreprise dont l’approche est centrée en premier sur le client et l’usager.

L’impermanence : s’adapter à un monde changeant

L’analyse bouddhique nous fournit un autre aperçu précieux de la réalité : tout change constamment – nous-mêmes, l’environnement, et tous les gens autour de nous. Il est très facile de se laisser piéger par une opinion qui paraît évidente et solide ; mais, au sein d’une réalité qui change rapidement, c’est souvent une source d’étroitesse d’esprit, d’entêtement, et d’inflexibilité.

Prenons Netflix comme exemple. Cette entreprise a compris que l’Internet change le mode de consommation des medias. La vieille école de pensée n’avait qu’une offre à proposer pour consommer des films vidéos : louer des DVD. Mais Netflix s’est aperçu qu’il y avait un moyen plus facile de faire ça : le « streaming », la lecture à flux continu. Toute l’industrie de consommation des medias n’avait pas pris la mesure de l’impermanence du marché et des habitudes des usagers. Netflix l’a compris avant les autres, et elle a changé l’industrie toute entière et pour toujours. 

L’éthique : se respecter, respecter votre équipe, respecter le client

L’éthique du bouddhisme repose sur le principe de non-violence. On réalise que tout le monde veut être heureux et que personne ne veut souffrir. Si nous fondons nos actions sur cette compréhension et essayons d’éviter de nuire aux autres, nous gagnons leur respect et leur confiance.

Si nous respectons nos collègues, cela instaure un sentiment de confiance et de compréhension dans l’équipe. On essaie d’éviter de dire du mal dans le dos des gens ou face à eux, et on essaie d’être transparent. D’autre part, plus nous respectons nos clients, et plus nous recevons de loyauté et de confiance en retour. De grandes compagnies comme Zappos ont fondé leur modèle d’entreprise sur le respect des besoins de la clientèle et sur l’équanimité et la transparence parmi leurs employés.

Vidéo : Matthieu Ricard — « Méditation sur l’amour altruiste »
Pour afficher les sous-titres : cliquez sur l’icône des sous-titres en bas à droite de l’écran de la vidéo. Pour changer de langue, cliquez sur l’icône « Paramètres » puis « Sous-titres » et sélectionnez votre langue.

Résumé

Nous pouvons faire usage des cinq principes du bouddhisme pour rendre notre entreprise plus forte. Ces principes sont :

  • Définir le but, se fixer un objectif
  • S’en remettre et se conformer à la loi de causalité
  • Développer et faire preuve d’empathie et de compassion envers le client
  • Rester conscient de l’impermanence et être flexible et innovant
  • Suivre les principes de l’éthique et respecter collègues et clients.
Top