Prendre soin

En considérant les autres comme des êtres humains, dotés des mêmes sentiments que les nôtres, nous prenons soins et veillons à la manière dont notre façon de parler et d’agir affecte leurs sentiments.

Explication

Une fois qu’on s’est calmé en se concentrant sur la respiration, ce qui constitue une condition préalable à tout type de méditation, nous sommes prêts à engendrer un état d’esprit positif et constructif. Dans l’échange avec les autres, ce qui est le plus important c’est de témoigner une préoccupation sincère et une attention bienveillante à leur égard. Cela veut dire les considérer sérieusement en tant qu’êtres humains, des gens qui éprouvent des sentiments comme nous. Il est, toutefois, facile de perdre de vue ce point et de devenir insensibles quand nous sommes affairés, stressés ou, d’une certaine façon, occupés par nous-mêmes. Mais plus nous nous concentrons étroitement sur nous et nos propres problèmes et sentiments, et plus nous nous sentons malheureux. Nous perdons le contact avec la réalité environnante.

En tant qu’êtres humains, nous sommes des animaux sociaux ; tous nous nous appuyons les uns sur les autres pour notre bien-être et notre bonheur. Nous devons interagir avec eux. C’est pourquoi, afin d’interagir avec les autres d’une manière saine et réaliste, nous devons nous sentir sincèrement concernés par leur bien-être et leur bonheur. En particulier, nous devons être sensibles à la réalité de leurs situations et de leurs sentiments, spécialement en réponse à la façon dont nous échangeons avec eux.

De la même manière que, quand on rencontre des gens, ce dont on a fait l’expérience plus tôt dans la journée affecte l’humeur dans laquelle on se trouve, la même chose vaut pour eux. Quand nous les rencontrons, ils ne viennent pas de nulle part. Leur humeur affectera notre échange, tout comme la nôtre. Si nous sommes insensibles à la vérité et à la réalité de ce fait, tant pour nous que pour eux, il peut s’avérer que notre interaction se révèle assez différente de ce que nous aimerions. En outre, la manière dont nous leur parlons et les traitons affectera leurs sentiments, tout comme la manière dont ils nous parleront et nous traiteront affectera les nôtres.

Quand on se souvient et reste conscient de ces points chaque fois qu’on se trouve avec d’autres – que ce soit des amis, des étrangers ou des gens que nous n’aimons pas – nos échanges deviendront plus fructueux et satisfaisants, aussi bien pour nous que pour eux.

Méditation

  • Calmez-vous en vous concentrant sur la respiration.
  • Avec un esprit apaisé, sans émettre de jugement, pensez à quelqu’un dont vous vous sentez proche et avec qui vous aimez être.
  • Regardez cette personne à la lumière de la compréhension de son humanité dotée de sentiments,
  • tout comme je suis doté de sentiments moi-même.
  • L’humeur dans laquelle la personne se trouve affectera notre échange,
  • de même qu’elle affectera mon humeur.
  • La manière dont je vous traite et ce que je dis affecteront la suite de vos sentiments.
  • En conséquence, tout comme j’espère que vous prendrez soin de moi et de mes sentiments au cours de notre échange, pareillement je prends soin de vous. Je tiens compte de vos sentiments.
  • Répétez toute la séquence en vous concentrant sur quelqu’un qui est une simple connaissance ou une personne étrangère, quelqu’un envers qui vous n’avez pas de sentiments particuliers, une ouvreuse qui prend votre ticket dans une salle de cinéma, par exemple.
  • Répétez toute la séquence en vous concentrant sur quelqu’un que vous n’aimez pas et avec qui vous vous sentez mal à l’aise.

Résumé

Cette méditation possède de nombreuses applications et peut être largement étendue. On peut également se concentrer sur des gens d’âges différents, de genres différents, de races différentes, et ce dans les trois catégories mentionnées ci-dessus [amis, ennemis, étrangers]. Nous pouvons également focaliser la méditation sur nous-même. Nous aussi nous sommes un être humain avec des sentiments ; et la façon dont on se traite, dont on parle de soi dans notre tête, affectera grandement nos sentiments. Ainsi, nous développons également une attitude bienveillante à notre égard.

Top